Les conseils pointus s’inscrivent desormais dans un partnariat durable et approfondi

Établie à Bruges (avec une agence au business center Bischoffsheim à Bruxelles), la société Lievens & Co s’est forgée une réputation hors pair dans l’accompagnement et le conseil des entrepreneurs dans les domaines du droit, de la fiscalité, de la finance, du droit des successions, de l’organisation et de la comptabilité. Des conseils pointus dans des domaines spécifiques tels que la fiscalité, ses prestations de services se sont étoffées progressivement pour répondre aux besoins toujours plus complexes de l’entrepreneur, et couvrent à présent des matières aussi vastes que les opérations de rachats et de fusion, les réorganisations et les projets immobiliers. Le « nouvel entrepreneuriat est précisément le sujet de l’entretien que nous avons mené avec Ludo Demeulenaere, partenaire chez Lievens & Co.

Besoin d’un cap et de clarté

Ludo Demeulenaere : « Les clients confrontés aux évolutions rapides de leur environnement nous demandent de leur fournir de la clarté à long terme. Ce qui exige de notre part une vision très large, une implication forte et une maîtrise sans faille de différentes disciplines. Nous dressons donc tout d’abord un tableau général avant d’aboutir à des conseils plus spécifiques et ciblés. C’est en cela que notre approche diffère clairement des ‘Big Four’, qui partent plutôt d’un contexte spécialisé, donc plus restreint.

Nous nous plaçons complètement du côté de l’entrepreneur et pouvons parfaitement nous immerger dans son biotope. Nos conseils axés sur l’avenir doivent par ailleurs résoudre fréquemment des pierres d’achoppement du passé. Nous nous faisons fort donc de nous approprier tout à la fois la structure et la culture d’entreprise de notre client. »

Matières délicates

Ludo Demeulenaere : « Il va de soi que nous avons affaire régulièrement à des sujets qui exigent la plus grande confidentialité, comme dans le cas de successions. Nous faisons part aux clients/ entrepreneurs de la nécessité de réfléchir à leur succession, qui se pose en termes aigus dans les entreprises à structure familiale. »

Le cœur de métier de Lievens & Co consiste à mettre sur pied la structure de nouvelles entreprises ou à transformer les structures existantes pour les rendre viables à long terme. Ce qui implique plusieurs thèmes de réflexion : comment maintenir la pression fiscale à un niveau correct, comment sécuriser la structure de l’actionnariat familial, notamment via une donation d’actions à des conditions avantageuses (la fameuse règle du 0 %), comment s’assurer d’une charge fiscale raisonnable en cas de décès ou encore comment optimiser la structure et le fonctionnement de l’entreprise ?

Cela nécessite un haut degré de confiance réciproque et une connaissance approfondie des dossiers. Il n’est pas étonnant dès lors que Lievens & Co participe aux réflexions sur le financement au niveau du groupe, aide à établir un business plan convaincant et mène les négociations avec les banques pour anticiper et éviter les éventuels problèmes. Une tâche particulièrement épineuse compte tenu de la législation fiscale en évolution constante dans notre pays, de l’imposition distincte des sociétés d’un même groupe avec des conséquences défavorables sur le cash-flow ou de l’insécurité juridique.

(r)évolutions dans l’entrepreneuriat

Le paysage de l’entrepreneuriat a fortement évolué ces dernières années et continuera à évoluer à l’avenir, estime Ludo Demeulenaere : « En réalité, nos clients ont été confrontés aux mêmes évolutions que notre propre société. Mais nous sommes à même de les détecter plus tôt. » Et de citer quelques (r)évolutions récentes importantes dans le monde des entreprises.

Partenariats plus étroits Les réseaux et les associations temporaires sont plus que jamais à l’ordre du jour. Ces décisions exigent pourtant une approche
à long terme. Conclure un partenariat étroit avec une société telle que Lievens & Co peut précisément aider à définir des lignes directrices claires.

Reporting accéléré La rapidité est cruciale, attendre et reporter reviennent à échouer. Aujourd’hui, vendre s’effectue avec un iPad, relié directement à la gestion des stocks, à la logistique et à la facturation. Disposer rapidement de toutes les données récentes est d’une importance cruciale, tout comme le reporting accéléré des informations clés à l’entrepreneur. minimiser les droits d’enregistrement, régler la succession, etc.

Globalisation La globalisation croissante se fait sentir également : les entreprises étrangères manquent souvent de connaissances sur la réglementation en Belgique. C’est précisément pour cette raison que Lievens & Co a adhéré à un réseau international de conseillers fiscaux et experts-comptables indépendants. Cela nous ouvre une « ligne directe » avec les collègues étrangers, qui fonctionne dans les deux sens. Les tâches comptables seront également de plus en plus automatisées, ce qui les videra progressivement de toute valeur ajoutée.

Ludo Demeulenaere : « Lievens & Co a perçu cette évolution depuis très longtemps déjà et s’y est préparée en renforçant encore ses fonctions de conseil spécifiques. Sur ce plan également, nous pouvons donc aider nos clients à aller de l’avant.

Le capital humain

Le succès d’une entreprise n’est pas que le résultat de bonnes relations entre l’entreprise, les clients, les fournisseurs, la production, les investissements, etc. Le capital humain s’érige de plus en plus comme le facteur de réussite décisif, ce qui exige des formations, des connaissances à partager ainsi qu’une ambiance de travail stimulante. Lievens & Co en est convaincue et applique elle-même ces conseils.

Ludo Demeulenaere : « Notre équipe compte 18 collaborateurs hautement qualifiés et spécialisés,
que nous avons soigneusement sélectionnés et que nous récompensons pour leurs efforts. Pratiquement tous nos collaborateurs, de l’associé à la secrétaire, contribuent aux décisions importantes prises dans notre bureau. Nous gérons collectivement les dossiers. Il y a en effet plus dans deux têtes que dans une. Nous appliquons à cet égard le principe des quatre yeux. En clair, aucun dossier n’est envoyé chez le client sans qu’il ait été revu par deux personnes au moins. Et comme nous croyons à ce que nous prêchons, nous avons clarifié notre propre horizon en nommant Frédéric Lievens, fils du fondateur Ludo Lievens en qualité de troisième associé. Le slogan de notre entreprise « In Good Company » prend ainsi une dimension supplémentaire.

Les articles similaires